Hirustica

Hirustica

Le site des musiciens voyageurs
Jean-Luc Thomas & Gaby Kerdoncuff

Ensemble Fawaz Baker

Cinq musiciens syriens vivant à Paris ont été réunis par Fawaz Baker (oud, chant) pour interpréter des mélodies traditionnelles dans un esprit contemporain : Joudi Batri (chant), Iyad Haimour (qanun, ney), Sameh Qatalan (violon), Samir Houmsi (darbuka, chant), Muhanad Aljaramani (riq, chant).
De 2017 à 2020, Fawaz Baker est artiste associé au Quartz à Brest, et intègre le label Hirustica pour un album à venir en 2018.

Derrière les remparts de la ville historique d’Alep, des mélodies millénaires résonnent depuis la nuit des temps, dans les églises, les mosquées et les cafés ; dans les cours et les terrasses des immeubles en pierre de taille. Ces airs se sont transmis de génération en génération, d’un cœur à l’autre et d’un musicien à un autre, en arabe, syriaque, arménien, turc ou kurde, armés uniquement de leur beauté pour se défendre face à l’oubli. La musique aleppine, creuset de confessions et de cultures multiples, se distingue par son ouverture, sa tolérance et sa spiritualité, fidèle à sa ville d’origine, rarement capitale et jamais sainte.

Le programme que nous présentons est issu du répertoire de la ville d’Alep, en Syrie. C’est un répertoire très ancien et très riche, travaillé par le temps et les traditions religieuses, profanes, poétiques, populaires, musulmanes, syriaques, araméennes… Certains éléments ont plus de 2000 ans. Des mélodies surtout, qui sont beaucoup plus résistantes que les langues et les religions. Elles se transmettent et persistent à travers les changements politiques, culturels et religieux.

Une grande partie de ce répertoire a été transmis par une confrérie soufie d’Alep. 300 personnes se réunissent tous les vendredi après-midi pour chanter ensemble pendant plusieurs heures. Ces rassemblement, appelés « dhikr » se perpétuent depuis 500 ans et continuent aujourd’hui, malgré la guerre.

Abonnez-vous à notre newsletter

Social