Cie Hirundo Rustica · Label Hirustica

Cie Hirundo Rustica · Label Hirustica

Cie Hirundo Rustica · Label Hirustica

La Cie et le Label des musiciens voyageurs

LE SOUFFLEUR DE RÊVES

© Michèle Misan

 

Distribution

Jean-Luc Thomas – flûtes & électronique (logiciel Logelloop)
Jacques-Yves Lafontaine – régie & vidéo

Collaborateurs

Denis Péan – texte & voix-off
Cécile Pelletier – costume
Cécile le Bourdonnec – lumières
Bernardo Montet – mise en corps et en mouvement

 

Vidéo réalisée par Jacques-Yves Lafontaine (Studio Le Rocher), assistée de Capucine Lafontaine, avec le soutien de la Spedidam.

Spectacle (en cours de création)

Le temps suspend son vol. Des oiseaux chantent. Des petits, des grands, venus de quatre continents. Au cœur de terres inexplorées et mystérieuses, là où se mêlent les forêts et les rivières, où se confondent les mers et les étoiles, où se rencontrent les pierres et les esprits, le Souffleur de Rêves donne corps et vie à ses flûtes. Il partage ses rencontres, ses trouvailles, ses rêves, ses joies, ses peines. Il  embarque pour un grand voyage quiconque saura lâcher les amarres et accueillir la surprise et l’inconnu.

À travers cette formule intimiste et introspective, le musicien, compositeur et collecteur Jean-Luc Thomas invite, au fil de musiques à bourdons, répétitives ou de transe, à suspendre le temps au souffle et à l’écho du silence.

 

« Tout est rimes qui font pivoter

présence d’ébène,

voyance de buis

[…]

Tout est rythme :

le soleil de ce soir et le couchant d’hier,

l’indansé

[…]

Merci maîtres des bourdons

merci bambou

merci gouge

offrande des buissons

merci le ressac des anciens voyages

péninsules sonores

merci le rythme

& rafiots sur la houle »

Denis Péan

Co-producteurs

Scène de territoire pour le jazz et les musiques improvisées L’Estran, Guidel (56)

Centre de création musicale Le Logelloù, Penvénan (22)

Centre Culturel La Sirène, Paimpol (22)

 

Accueil en résidence

Espace Jéliote, Centre National de la marionnette, Oloron-Sainte-Marie (64)

Théâtre L’Arche/Le Sillon, Lannion-Trégor Communauté (22)

Théâtre La Paillette MJC, Rennes (35)

La Convergence des Loutres, Loguivy-Plougras (22)

 

Dates à venir

12-16 mars 2024 : Résidence de création | Théâtre municipal de Saint-Saëns (74)

15-17 avril 2024 : Résidence de création | Scène de Territoire pour le Jazz et les Musiques Improvisées L’Estran, Guidel (56)

18 avril 2024 : Création | Scène de Territoire pour le Jazz et les Musiques Improvisées L’Estran, Guidel (56)

Dates passées

09-12 octobre 2023 : Résidence de création | MJC La Paillette, Rennes (35)

24-27 avril 2023 : Résidence de création | Le Logelloù, Penvénan (22)

20-23 février 2023 : Résidence de création | Le Logelloù, Penvénan (22)

26 novembre 2022 : Intermèdes musicaux | La Nuit de la Danse, Bleu Pluriel, Trégueux (22)

14-15-16 novembre 2022 : Résidence de création | La Convergence des Loutres, Loguivy-Plougras (22)

12-13 novembre 2022 : Résidence d’écriture avec l’auteur Denis Péan | Les Ponts de Cé (49)

 

 

Jean-Luc Thomas

« Flûtiste d’exception dont chaque note est liée à une émotion, Jean-Luc Thomas n’agit dans la tradition celtique que pour mieux faire vibrer ses sensibilités africaines, arabes ou sud-américaines. »

Les Inrocks (Mai 2014)

On pourra l’apprendre, l’enseigner, la théoriser, la musique ne rompra jamais complètement avec l’école buissonnière. Il faut toujours plus s’ouvrir au monde et à ceux qui le peuplent. Cette exigence, nul ne la connaît mieux que Jean-Luc Thomas, comptant aujourd’hui parmi les plus grands flûtistes français dans le domaine des musiques traditionnelles et improvisées.

Originaire du Trégor, à force de voyager ainsi sur les routes du monde, son champ musical ne cesse plus de croître. Jean-Luc Thomas collabore avec des musiciens et des chanteurs bretons, maliens, polonais, brésiliens, indiens et arabes, des musiciens traditionnels, classiques ou issus du jazz (Carlos Malta, Michel Godard, Yacouba Moumouni, Vitor Lopes, Ravichandra Kulur,…), et intègre, durant trois ans, le Théâtre Équestre Zingaro (« Ex-Anima »).

Infatigable arpenteur du monde et de ses traditions, il n’a jamais rien concédé au commerce. Dans toutes ses tentatives d’union entre les musiques, Jean-Luc Thomas ne s’est jamais contenté de recettes, de trucs, de facilités. C’est que, pour lui, la dignité humaine ne se marchande pas : « On reçoit des choses tellement grandes…, s’étonne-t-il encore. Ma flûte m’a ouvert les portes du monde. » Et c’est tout un monde, qu’en retour, sa flûte nous invite à découvrir.

Adaptation de la biographie écrite par Louis-Julien Nicolaou (Les Inrocks – Télérama)

 

Nous contacter

Abonnez-vous à notre newsletter

Social