Hirustica

Hirustica

Le label des musiciens voyageurs
Jean-Luc Thomas & Gaby Kerdoncuff

Catégories : ,

KERLAVEO

15,00

Référence HIR-011975

Album distribué par l’Autre Distribution & Xango
Sortie dans les bacs en Europe le premier février 2019

Kerlaveo, en breton, s’interprète « la Ferme de l’audacieux »
Le mot audacieux définit celui qui s’adonne à des actes difficiles et ne s’arrête pas devant les obstacles ni les dangers. Il qualifie ce qui est nouveau, osé, qui s’oppose à ce qui est établi.
Ainsi, la Ferme de l’audacieux est un lieu où la création des possibles se donne de façon spontanée, sans crainte de ne pas être comprise, de ne pas être acceptée.
Né en 2014 d’une affinité musicale et humaine, Kerlaveo est un groupe de musique instrumentale qui expérimente à chaque concert à la lisière des styles musicaux.
Un «  jongo  » breton, une «  marche  » celte, un «  chorinho  » vénézuélien, une «  modinha  » bulgare, tout est possible dans ce monde musical où les frontières sont de simples références, jamais des limites. Tous les morceaux sont des compositions des membres du groupe, le disque a été enregistré dans les conditions du direct afin de traduire au mieux l’atmosphère et l’énergie d’un concert.
Soyez les bienvenus à Kerlaveo!

Artistes

Jean-Luc Thomas, flûtiste breton aux fortes influences celtes et africaines.
Vitor Lopes, harmoniciste ensorcelé par le «  chorinho  » brésilien et ses connexions infinies.
Toninho Carrasqueira, flûtiste qui évolue comme un danseur à travers les formes musicales, du classique à l’improvisation ;
Carlinhos Antunes, aventurier mondain qui fait vibrer les cordes de l’Afrique et de l’Amérique Latine ;
Gabriel Levy, maestro de l’accordéon et du piano, fin connaisseur de langues orientales et des cultures d’Europe de l’Est ;
Rui Barossi, contrebassiste amoureux des musiques du monde et de leur réinvention ;
Pedro Ito, qui joue de la batterie et des percussions du monde avec une rare sensibilité.

Titres

1 – Espero (Pedro Ito) • 6’32
2 – Kerlaveo (Vitor Lopes) • 5’07
3 – O sorriso de Yorick (Rui Barossi) • 6’44
4 – Bamako’s plinn (Jean-Luc Thomas) • 6’54
5 – Modinha (Gabriel Levy) • 5’44
6 – Carrossel voador (Vitor Lopes) • 4’59
7 – Baião de cinco (Gabriel Levy) • 6’29
8 – Entortango (Carlinhos Antunes) • 4’18
9 – Garoto em Caracas (Carlinhos Antunes) • 4’22
10 – Chiquinha (Vitor Lopes) • 3’53 

Écouter – Extraits

Pour la version digitale c’est ici : KELAVEO en numérique

 

Produit par Kerlaveo et Hirustica
Enregistré en direct en mars 2015 au studio Apodi 185 par Gustavo do Valle et Beto Mendonça.
Enregistrements additionnels réalisés au studio Apodi 185 par Beto Mendonça, et à Kerlavéo par Jean-Luc Thomas.
Mixé par Beto Mendonça au Studio Apodi 185.
Chiquinha a été enregistré et mixé au Studio Sala Viva de l’Espaço Cachuera par Carlos Akamine.
Masterisé par Homero Lotito au Reference Mastering Studio.

4 avis pour KERLAVEO

  1. Tony Hiller / world Jazz

    “Kerlaveo is bold in approach but subtle in execution, with the MD’s arrangements creating admirable nuances in 10 original pieces written by himself and members of his accoustic ensemble. Stunning starter Espero features funky flute and wheezy harmonica but leaves space for a dazzling double bass solo, while the following title track builds on the back of flute, South American cuatro guitar and percussion to reach a thrilling climax. Combining a quirky rhythm with worldless vocals, ngoni lute and flute, Bamako’s Plinn morphs into Breton folk rock after its West African start. Balao de cinco hits a rock _ like groove via driving cuatro, percussion and frenetic flute…”
    in The Week End Australian Revue, janvier 2019

  2. Charlotte Algar

    “Kerlaveo – meaning “home of the audacious” in Breton – is sensitively constructed. The different influences from Celtic folk melodies to Eastern European culture, feel authentic and are brought together in a way that doesn’t feel mushy or derivative. Some slower tracks, ‘Espero’, ‘Modinha’ and ‘Caroussel Voador” particularly stand out. The music glides effortlessly throught snapshots of choro, jazz and Celtic Folk, not a sore thumb in sight, and the band really come into their own with the musical personality of each player gently vying for the listener’s attention, to brilliant effect.”
    in Songlines, Track to Try, février 2019

  3. Fred Delforge, in ZicaZIc.com, décembre 2018

    “C’est dans une recherche harmonique permanente et totale que le collectif de musiciens va inventer un nouveau langage qui se veut intemporel et universel, une nouvelle manière de s’exprimer non pas avec des mots mais avec des notes pour créer diverses émotions que l’on ressentira naturellement à l’écoute de titres comme « Espero », “O sorriso de Yorick” ou encore “Garoto Em Caracas”, des titres qui jouent avec autant de talent autour des notes qu’autour des altérations. Les mélomanes auraient tort de s’en priver.”
    article à lire en intégralité ici

  4. Stéphane Fougères in Ryhtmes Croisés Webzine

    “Ce qui caractérise toute la famille Kerlaveo, c’est cette soif de liberté et cette propension à l’enthousiasme qu’elle exprime dans sa musique, mêlant les repères stylistiques pour mieux vagabonder au delà, et faisant montre de très bonnes dispositions pour un jeu nourri d’effluves, de respirations et de couleurs jazz ,un jazz aux épices ethniques dans lequel chaque musicien trouve la place de s’exprimer en solo tout en générant une musique de groupe aux combinaisons multiples et bigarrées”. article a lire en intégralité ici

Ajouter un Avis

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité . Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription.

Social